Présentation du Plan d’action du gouvernement à l’APN: premier test pour le gouvernement devant le Parlement

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, présidera demain une réunion extraordinaire du Conseil des ministres consacrée à l’étude et à l’approbation du plan d’action du gouvernement afin de le renvoyer au Parlement lors de sa prochaine session.

L’article 105 de la constitution du 1er novembre 2020 précise que le Président de la République charge le Premier ministre d’élaborer un plan d’action pour la mise en œuvre du programme présidentiel et de le présenter au Conseil des ministres pour étude et approbation, en préparation de sa saisine de l’Assemblée populaire nationale (APN), qui ouvrira sa session ordinaire la semaine prochaine.

Il est prévu que le Premier ministre Aymen Benabderrahmane soumette le plan d’action du gouvernement à l’APN pour approbation après avoir tenu un débat public à la chambre basse du parlement, conformément à l’article 106 de la constitution.

Le Premier ministre présentera également une présentation sur le plan d’action du gouvernement à l’APN tel qu’approuvé par cette institution, et cette dernière peut émettre un règlement à cet égard.

Dans le cas où l’APN n’approuve pas le plan d’action du gouvernement, le Premier ministre soumet la démission de son gouvernement au Président de la République, qui nomme à son tour un nouveau Premier ministre selon les mêmes modalités et dans le cadre de ses pouvoirs constitutionnels, et donc le gouvernement sera à date avec son premier examen devant le Parlement.

Le président Tebboune a nommé Aymen Benabderrahmane comme premier ministre le 30 juin pour succéder à Abdelaziz Djerrad, et la formation du gouvernement a été annoncée le 7 juillet, après quoi les membres du gouvernement ont commencé à préparer le plan d’action du gouvernement après la première réunion du conseil des ministres.

On s’attend à ce que le plan d’action du gouvernement d’Aymen Benabderrahmane reçoive l’approbation des parlementaires, puisque les quatre partis qui y sont représentés, à savoir le FLN, le RND, le Mouvement Elbinaa et Le Front d’El Mostakbal, outre le groupe des indépendants, dispose de la confortable majorité dans les deux chambres législatives.

Ahmed Achour

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page